Suivre ma vie rose

Et de 2 !

8 octobre 2019

Février 2019, je dis adieu sans regret à mon deuxième sein. Cette deuxième mastectomie avec reconstruction immédiate est un soulagement.

Il y a des adieux faciles dans la vie.

Autant ma première mastectomie a été difficile car le choc a été violent, autant cette deuxième était attendue. Je vivais encore avec les mots du radiologue lors de la mammographie et de l’IRM de mai 2018 : le sein gauche est inquiétant, le sein droit a commencé à développer des microcalcifications, mais rien de grave pour l’instant.

Pour l’instant … retentissait comme un compte à rebours dans ma tête. Un peu comme une bombe à détonation retardée dont on ne connaît pas la date.

Je ne le regardais plus, je ne le touchais plus, je ne voulais plus rien avec ce sein.

Aussi, j’ai demandé à mes chirurgiennes de « m’arracher » cette bombe pour me permettre de vivre sereinement. L’une d’entre elle a paru choqué de cette décision. Car, à ses yeux, pour le moment, le sein était sain. L’autre l’a comprise immédiatement. A m’écouter, elle a compris que le sein était condamné d’un point de vue psychique.

No Comments

    Leave a Reply